Reconnexion à soi

images elements

CORPS ET ESPRIT, LES INDISSOCIABLES

Certains d’entre vous ont déjà eu l’occasion de pratiquer des techniques énergétiques, ou des massages ou bien encore une activité sportive.Peut-être alors que vous est venu cette réflexion. Tout est lié. Le corps et l’esprit sont interdépendants. Voyez comme l’on se sent bien après une de ces activités; la colère, les émotions, le stress, semblent s’être éloignés de notre paysage pour un temps.

Lorsque nous souffrons d’une migraine, il est simple de voir qu’il nous est difficile de discuter normalement avec des gens, de sourire, d’être dans l’ouverture.

Qui n’a pas souffert d’avoir les trapèzes tendus et douloureux…parce que leur soucis les tenaient dans une posture “rigide” aussi bien au niveau physique que mental…?

Le shiatsu type Masunaga tel qui m’a été enseigné fonctionne sur la base de connaissances précises en médecine chinoise. Lors d’une séance, je procède à un questionnaire sur différents aspects de votre vie. Digestion, sommeil, antécédents médicaux etc… en énergétique chinoise, chaque détail est important et nous donne des piste dans notre « enquête ». Votre corps montre les déséquilibres organiques à un instant précis.  Lorsque j’ai finis avec les questions, et l’observation de votre « corps », je peux procéder à la séance.

Comme je l’explique plus précisément dans un article sur les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise, chaque organe a une fonction physique, psychologique, émotionnelle et spirituelle. Lorsque le « Donneur » ou shiatsuki travaille sur les méridiens (lignes énergétiques sur lesquels se trouvent les points d’acupuncture) le “ki” ou l’énergie est remise en mouvement et avec elle, les émotions.

Par exemple, et d’une manière très simplifiée, la frustration, ou la colère, lèsent le Foie et la Vésicule biliaire. Le fait de travailler sur l’énergie de ces organes aura comme résultat une expression plus fluide de ces émotions

Le shiatsu harmonise le corps et l’esprit, il nous est plus facile d’exprimer ces émotions qui étaient bloquées; elles sont présentes, car elles sont toutes et sans exception nécessaires, mais elles s’expriment, s’extériorisent dans la fluidité.